La Maison Carré

La Maison Carrée porte ce nom depuis le xvie siècle. En effet, dans la langue française de cette époque, toute figure géométrique ayant quatre angles droits était désignée par le mot « carré » : le « carré long » était le rectangle et le « carré parfait » notre carré actuel. C’est la raison pour laquelle, malgré sa forme rectangulaire, ce temple a reçu l’appellation de Maison Carrée.
Cette merveille est le monument antique le mieux préservé en France et le seule temple romain dans le monde qui est entièrement intact. Édifiée entre 20 et 12 av. J.C., la Maison Carrée dominait le Forum (coeur administratif et économique de la cité romaine).
Ce temple gallo-romain est un témoignage quasi unique de cette période de l’antiquité, puisqu’il nous est parvenu intact 2000 ans après. Utilisé à toutes les époques, intégré dans le paysage urbain, il a inspiré très tôt la nécessité de sa conservation.
Bâtie sur l’extrémité sud du forum de la ville romaine alors en pleine extension, probablement entre -10 av. J.-C. et 4 ap. J.-C., la Maison Carrée offrait, avec le sanctuaire de la Fontaine, un deuxième lieu de culte augustéen au sein de la colonie Nemausus. Elle était dédiée aux héritiers d’Auguste, Caius et Lucius Caesar, “princes de la jeunesse”, comme l’indique l’inscription sur son fronton.
La Maison Carrée séduit par l’harmonie de ses proportions. Seul temple du monde antique complètement conservé, la Maison Carrée mesure 26m de long, 15m de large et 17m de haut.
Sa restauration a débuté en 2006 et s’est achevée fin 2010, sous la direction de l’architecte en chef des monuments historiques, et avec l’avis d’un comité scientifique composé de conservateurs du patrimoine, de techniciens de la restauration, d’historiens, d’archéologues, spécialistes de la pierre.
44 000 heures de travail pour que sculpteurs et compagnons tailleurs de pierre donnent un nouveau souffle à la Maison Carrée. C’est la plus vaste restauration de son histoire, elle peut désormais affronter l’avenir !

Place de la Maison Carrée, 30000 Nîmes

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*